Culture

image

Fondue

La fondue est aux Valaisans ce qu’est la paella est aux Espagnols.
La préparation de la fondue, puis sa dégustation, tiennent plus du rite que d’autre chose; et un certain cérémonial, dont l’origine et le sens se perdent dans la nuit des temps, est de rigueur. C’est une excellente occasion de se retrouver entre amis. Le fait que chacun mange directement dans le même caquelon en fait un moment très convivial et informel. La cravate serait déplacée…

Ingrédient

2 petites gousses d’ail, légèrement écrasées
400g de Gruyère affiné en grotte, râpé
100g d’Emmentaler suisse, râpé
100g de Vacherin fribourgeois, râpé
20 ml (4 c. à thé) de fécule de maïs
Poivre noir fraîchement moulu au goût
Muscade fraîchement râpée au goût
1 ¼ dl de fendant
20 ml (4 c. à thé) de kirsch (facultatif)

Accompagnements au choix

Pain miche ou baguette frais ou légèrement rassis, coupé en cubes
Raisin frais
Cubes de jambon
Tranches de saucisses cuites ou de saucisson
Tomates cerises

Recette

Frotter l’intérieur du caquelon avec une gousse d’ail.
Hacher les deux gousses et les déposer dans le caquelon.
Ajouter le fromage, la fécule, le poivre et la muscade. Bien mélanger.
Ajouter le vin et chauffer à feu moyen en remuant sans arrêt à la cuillère de bois jusqu’à ce que le fromage soit fondu et que la préparation soit homogène.
Laisser mijoter très doucement environ 30 secondes, ajouter le kirsch. Rectifier l’assaisonnement.
Poser le caquelon sur le réchaud et servir immédiatement avec les accompagnements.