Culture

image

L’abricot, le prince des vergers valaisans

L’abricot du Valais

Fort de sa belle couleur orangée et de la douceur de sa chair, l’abricot représente le soleil du Valais à lui tout seul…
Avec ses beaux fruits oranges riches en minéraux et en vitamines, l’abricotier est un bel arbre au port élégant qui sera parmi les premiers arbres fruitier à fleurir au printemps.
Ramené d’Asie par les Romains au début de l’ère chrétienne, l’abricot à connu un développement important en Valais dès le XIXe siècle.
Depuis plusieurs générations, des arboriculteurs de la vallée du Rhône mettent tout leur savoir à conduire ces cultures bien capricieuses.
En effet le gel, la pluie, la grêle perturbent parfois la récolte, mais ces fruits si délicats et fragiles à maturités, font preuve par ailleurs d’une santé remarquable et ne craignent les températures extrêmes que l’on rencontre en Valais.
L’abricotier peut résister jusqu’à -20°C, mais le problème est que dès qu’il y a un réchauffement, il monte en sève et se met à bourgeonner. La quantité de fruits est donc dépendante de la période de floraison et du temps à ce moment-là.
En avril-mai, les jeunes fleurs et les jeunes fruits sont exposés aux gelées, habituelles à cette saison dans la vallée du Rhône.
Les arboriculteurs protègent leurs cultures par aspersion d’eau.
La transformation de l’eau en glace maintient une température positive et empêche le gel du jeune fruit.
De fait, il résiste mieux qu’aucun autre aux ravageurs et maladies.
Les traitements sont si rares en Valais, que l’on pourrait quasiment parler de culture biologique.
C’est d’ailleurs seulement après cinq ans que les jeunes abricotiers commencent à produire leurs précieux fruits.
Représentant la fierté du Valais, l’agriculteur valaisan se fait un point d’honneur d’offrir à travers la production de l’abricot un produit de très haute qualité.

Recette du flan aux abricots du Valais

La Petite Histoire de l’Abricot Valaisan…, un article de Stéphane Décotterd, chef étoilé du restaurant Le Pont de Brent